Bienvenue à Flines-lez-Mortagne

Accueil > Découvrir Flines > Histoire > Les hameaux

Les hameaux

Aujourd’hui, la commune se compose de plusieurs hameaux :

Carte des hameaux de Flines-lez-Mortagne
Le hameau de Roeux qui signifie défrichement. Ce territoire appartenait au comte de Mortagne.

Le hameau de Legies. Anciennement appelé Ellegies, le hameau était avant le Xème siècle une petite seigneurie appartenant à l’abbaye de St Amand qui l’avait acquise du comte de Mortagne.

Le hameau de Rouillon qui était une paroisse à part entière. La chapelle actuelle est ce qui reste de l’ancien monastère qui se trouvait à cet endroit, elle était entourée d’un cimetière. Cette chapelle fut en partie détruite pendant la guerre 14-18 et fut réparée en 1924. La partie en pierre est ce qui subsiste de l’ancienne chapelle du prieuré et la partie en brique correspond à la partie reconstruite en 1924.

Hameau Hourseau - Flines-lez-MortagneLes hameaux de la Boucaulde et de Vergne. Les hameaux de l’hoursel et de vergne contigus formaient une seule entité. Le nom de l’Hoursel provient du petit cours d’eau actuellement appelé l’Hourseau qui vient des Biez de Wiers pour se jeter dans le grand courant lequel se jette dans le Jard. Le hameau de l’hoursel devint le hameau de la Boucaulde du nom de l’ancien occupant de la ferme du même nom.

Le hameau de Rodignies dont le nom provient du Flamand Rod qui signifie défrichement et ignies qui signifie demeure. Textuellement demeure dans le défrichement. A l’origine, c’était une hôtellerie pour voyageurs de passage.

Au XIXème, Flines prospère à travers une activité industrielle importante comprenant quatre moulins et une tuilerie.

Au début du XXème la commune compte 1865 habitants, elle possède trois moulins, une fabrique de chicorée (cosseterie) qui deviendra plus tard une rubanerie qui sera détruite au cours de la première guerre mondiale, deux bonneteries et des fabriques de pannes et de carreaux grâce à la présence de terres argileuses d’une qualité exceptionnelle. On dénombrait 8 panneries et briqueteries à Flines et à Mortagne, chaque établissement occupant en moyenne une dizaine de personnes. La terre était extraite jusqu’à trois mètres de profondeur et était ensuite brassée dans un moulin puis façonnée dans des moules. Les pannes ou tuiles subissaient alors un premier séchage à l’air libre puis passaient dans le four.

Cette activité industrielle disparut complètement après 1940 excepté la brasserie Namur-Blauwart (anciennement Namur-Dubois) dont l’origine remonte à 1837 qui cessa son activité en 1954 et devint un dépôt de boissons. Actuellement les bâtiments de la brasserie et les dépendances sont utilisés comme habitation.

Mairie de Flines-lez-Mortagne
Place Jean-Marie Decobecq
59158 FLINES-LEZ-MORTAGNE

Tél : 03.27.26.82.64
Fax : 03.27.26.90.22

Météo

Clair de lune voilé
11°C
ressentie : 11°C

Clair de lune voilé
Mise à jour : 20 octobre 2017 à 22h30min
Station : Lille/Lesquin, 59, FR

PNG - 11.9 ko
Parc Naturel Régional Scarpe Escaut


Calendrier Pétanque - Saison 2017



Calendrier chasse Forêt Domaniale saison 2017-2018